Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Quel est l’impact de la lumière bleue sur votre vue et comment y remédier ?

Avec l’augmentation du temps passé derrière les écrans (qu’il s’agisse d’un ordinateur, d’une télévision, d’un smartphone ou encore d’une tablette) nos yeux sont de plus exposés à la lumière bleue. Et ce n’est pas sans conséquence sur notre vue. Mais qu’est-ce que la lumière bleue ? Comment agit-elle sur nos yeux ? En quoi est-elle néfaste pour notre santé ? Quels sont les symptômes d’une forte exposition à la lumière bleue ? Et quels sont les moyens qui existent pour y remédier ou prévenir ses effets ? ULTRAVISION vous répond.



Lumière bleue : qu’est-ce que c’est ?

La lumière représente environ un tiers du spectre de la lumière visible. Cette lumière est naturellement produite par le soleil, mais s’agissant des appareils numériques, cette lumière est recréée artificiellement. La lumière bleue est présente partout dans notre quotidien : sur nos smartphones, sur les écrans de télévisions, sur les écrans d’ordinateur ou encore sur les écrans de tablettes.

Ce n’est pas toute la lumière bleue qui est néfaste pour notre santé visuelle. En effet, il existe deux catégories de lumière bleue, dont une seule est nocive pour la santé :

La lumière bleu-violet

La lumière bleue comportant des ondes bleu-violet (entre 380 et 455 nanomètres) est la plus dangereuse, car l’énergie qui atteint la rétine est plus forte dans le cas de l’autre catégorie de lumière bleue. C’est cette lumière bleu-violet qui est responsable de l’accélération du vieillissement de la rétine.

La lumière bleu-turquoise

La lumière bleue comportant des ondes bleu-turquoise (entre 455 et 500 nanomètres) est, au contraire, nécessaire au bon fonctionnement de l’organisme, car elle permet de réguler les rythmes biologiques de sommeil et de réveil. Cela explique pourquoi la lumière bleue naturelle du soleil est bénéfique pour équilibrer notre rythme circadien (cycle jour-nuit).

Lumière bleue : comme agit-elle sur nos yeux ?

La lumière bleu-violet possède une énergie supérieure à celle de la lumière bleu-turquoise, et c’est cette énergie qui atteint le plus facilement la rétine. Lorsqu’elle est diffusée à travers les écrans, la lumière bleue atteint des pics de luminosité, appelés HEV ou lumière à Haute Energie Visible. Et c’est précisément cette exposition à ces pics de lumière bleue qui perturbe le rythme biologique et peut entraîner des lésions oculaires.

Lumière bleue artificielle : ses effets sur la santé

Ainsi, autant la lumière bleue naturelle produite par le soleil est bénéfique pour l’humeur et la santé générale, autant la lumière bleue artificielle peut déséquilibrer l’organisme, provoquer des dommages rétiniens, ainsi que des troubles de l’humeur pouvant aller jusqu’à la dépression.

 

D’après les épidémiologistes, la lumière bleue est un facteur de risque de la DMLA (Dégénérescence Maculaire Liée à l’Âge). Elle est également suspectée de favoriser le développement de la cataracte.

 

La longueur d’ondes, qui se situe entre 415 et 455 nanomètres, est la plus toxique pour les cellules rétiniennes. Comme vous pouvez le voir sur le schéma ci-dessous, cette longueur d’onde correspond à la lumière bleu-violet. 



Les enfants sont plus exposés aux effets néfaste de la lumière bleue

Du fait de leur jeune âge, les enfants sont particulièrement exposés aux dangers de la lumière bleue des écrans. En effet, jusqu’à l’âge de 14 ans, leur cristallin n’est pas capable de filtrer les pics de luminosité à haute énergie (HEV) et sont donc plus sensibles aux rayons ultra-violets.

C’est pourquoi il est impératif de limiter leur exposition aux écrans pour éviter le développement de lésions oculaires ou assurer l’équilibre de leur organisme.

Comment reconnaître une forte exposition à la lumière bleue artificielle ?

Lorsque vous travaillez plusieurs heures d’affilée sur votre ordinateur ou, que d’une manière générale, vous passez beaucoup de temps sur vos écrans, la lumière bleue que ces derniers diffusent va entraîner plusieurs symptômes :

  • Une fatigue oculaire ;
  • Des maux de tête ;
  • Une vision floue ;
  • Des yeux secs ;
  • Des yeux irrités ;
  • Des douleurs dorsales ;
  • Des douleurs au niveau du cou.

En cas d’exposition prolongée à la lumière bleue artificielle, les pics de lumière peuvent entraîner un stress photochimique entraînant une altération des cellules de la rétine.

Comment protéger vos yeux de la lumière bleue

Il existe un certain nombre de bonnes pratiques pour vous éviter de subir les effets néfastes de la lumière bleue artificielle, diffusée par les écrans.

 

Tout d’abord, limitez votre exposition aux écrans. Si vous travaillez essentiellement sur ordinateur, pensez à faire des pauses régulièrement pour soulager vos yeux.

 

Pensez également à diminuer la luminosité de votre écran, et privilégier un écran mat plutôt qu’un écran lumineux.

 

Enfin, vous pouvez installer un filtre anti-lumière bleue sur vos écrans ainsi que sur vos lunettes de vue.



Su vous souhaitez équiper vos lunettes d’un filtre anti-lumière bleue, il suffit d’aller voir votre opticien qui fera le nécessaire. Ce type de protection est généralement conseillé à toutes les personnes qui passent plus de 30 minutes par jours sur les écrans, autrement dit, quasiment tout le monde.

 

En cas de forte exposition et à partir de 40 ans, il est conseillé de faire une à deux cures par an (de 3 mois) de compléments alimentaires (vitamine E, lutéine, zinc, antioxydants) pour réparer les traumatismes liés à la photosensibilisation.

Vamtam
Vamtam

Lorem ipsum dolor sit amet consectetur adipiscing elit dolor

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.